Combien coûte un bon couteau japonais ?

Les couteaux japonais sont de plus en plus appréciés, c’est pourquoi ils ont fleuris dans de nombreux commerces. Malheureusement avec l’augmentation de la demande il est de plus en plus difficile de faire la différence entre les bons et les mauvais couteaux. Voici un petit article pour vous aider à trouver un bon couteau japonais en fonction de vos moyens.

Qu’est ce qu’un bon couteau japonais ?

Pour connaître le prix d’un bon couteau il faut déjà définir ce qu’est un bon couteau. Il y a 3 éléments essentiel pour savoir si un couteau est de qualité :

  • l’acier qui le constitue
  • la méthode de fabrication
  • la ou les matières qui constituent le manche

Je vous détaille chacun de ces points ci-dessous.

Quel est le prix d'un bon couteau japonais

La composition de l’acier

La réputation des couteaux japonais vient de leur tranchant incomparable. Ce tranchant vient en grande partie de la composition de leur lame. Les lames de ces couteaux sont traditionnellement en acier. Même s’il existe des couteaux japonais avec lame en céramique, je préfère ne pas en parler dans cet article.

L’acier est un alliage de fer et de carbone. Plus le taux de carbone est élevé pour un acier plus il est dur et plus il sera coupant. Les taux de carbone dans les lames japonaises va de 0,45% à un peu plus de 1%. Le taux de carbone dans les aciers se mesure grâce aux degrés Rockwell.

La quantité de carbone d’une lame aura un grand impact sur le prix du couteau. Exemple de tarifs :

Taux carboneDegrés RockwellPrix de l’acier au kilo
0,4 % à 0,5 %53 à 56°3,00 $
0,6 % à 0,7 %55 à 57°7,50 $
0,8 %56 à 58°9,50 $
0,90%58 à 60°18,50 $
1,0 %60 à 62°40,00 $

Le prix peut donc être 13 fois plus cher juste avec la qualité de l’acier. Ensuite d’autres traitements de la lame peuvent encore augmenter la note (acier damas, acier VG10, acier vanadium ou autre).

Quel acier pour mon couteau japonais

La méthode de fabrication

Il existe deux modes de fabrication artisanales au Japon. La première s’appelle “Honyaki”, les lames sont forgées avec uniquement de l’acier (fer + carbone). Cette technique demande beaucoup de temps et coûte donc plus cher. Mais les couteaux sont d’une plus grande qualité avec un tranchant inégalé.
La deuxième méthode de forge, “Kasumi”, crée des lames contenant principalement du fer, et de l’acier uniquement sur le tranchant. Cette technique réduit le coût de production mais aussi la qualité de la lame.

Quelle fabrication pour mon couteau japonais

Les matériaux utilisés pour le manche

Le manche d’un couteau japonais est une partie essentielle pour le confort de coupe. Pour le choisir il vous faudra bien regarder la qualité et les propriétés du matériau utilisé pour sa confection.

Le plus souvent le manche est réalisé en bois et en corne. De nombreux bois peuvent être utilisés, exemples :

  • Bambou
  • Magnolia (Honoki)
  • Chataigner
  • Bouleau
  • Cerisier
  • Ébène
  • Résines (exemples : micarta => résine + lin, pakkawood => lamelles de bois + résine compressée)
  • Écorces d’arbres
  • etc.

Il est important de se renseigner sur la durabilité et les caractéristiques de la matière du manche.

Le manche de ces couteaux est en D, il dispose d’un côté arrondi et d’un côté plus plat. Du fait de cette asymétrie, le couteau est plus confortable. Attention en revanche à choisir un couteau adapté à votre main de prédilection (il y a des couteaux pour droitiers et d’autres pour gauchers en fonction de l’orientation de la lame et du manche).

Quel manche pour mon couteau japonais

Comment se fixer un budget ?

Le budget pour un couteau japonais de qualité est très variable : de 100€ environ à plus de 1 000€. Il vous faudra donc choisir en fonction de 3 critères : vos besoins, vos moyens et votre utilisation du couteau.

Prévoir un budget en fonction de mes besoins

Selon les besoins que j’ai en cuisine, il sera plus simple de me fixer un budget pour mon couteau :

  • Si je suis un amateur, mon budget sera plutôt bas
  • Si je suis un professionnel, mon budget sera plus important
  • Si je suis un grand chef, mon budget sera beaucoup plus élevé

Ceci est une base de réflexion, ensuite les autres paramètres, tels que mes moyens et mon utilisation serviront à affiner mon budget.

Quel prix mettre pour l'achat de mon couteau japonais

Fixer un budget en fonction de mes moyens

Maintenant je peux aussi réfléchir en fonction de mes moyens. La question à se poser est : Combien suis-je prêt à mettre pour avoir un bon couteau ? Est ce que je dispose de 100€, 200€, 500€ ou plus ? Dans cette enveloppe vous pourriez également penser à intégrer le prix d’une pierre d’affûtage. Exemple :
J’ai 500€ de budget, je peux prévoir 300€ pour mon couteau et 200€ pour une pierre avec deux épaisseurs de grain.

Choisir un budget en fonction de mon utilisation

Selon ma fréquence d’utilisation, mon budget ne sera pas le même. Idem avec l’usure de mon couteau. Plus j’utilise souvent mon couteau et plus j’aurais besoin d’un couteau de grande qualité. Cela me permettra de le garder très longtemps, même si je l’utilise tous les jours.

  • Si je suis un amateur et que je cuisine occasionnellement avec mon couteau, je n’aurai pas besoin de prendre un couteau haut de gamme.
  • Si je suis un professionnel, utilisant le couteau très régulièrement, il me faudra un couteau d’une gamme professionnelle.
  • Si je suis un grand maître sushi, il me faudra un couteau de très grande qualité, réalisé par un artisan de renom.

Ces exemples sont à adapter en fonction de votre situation. Vous pouvez très bien être un amateur qui utilise peu souvent son couteau mais ayant de très gros moyens. Dans ce cas vous pourrez prendre un couteau de grande qualité pour vous faire plaisir. C’est à vous de voir en fonction de ces différents éléments. Cela vous donnera une orientation pour établir un budget.

Quel prix mettre en fonction de mon usage

Quelles sont les gammes de prix ?

Il existe généralement 4 gammes de prix chez les fabricants et les vendeurs de couteaux :

  • entrée de gamme : des couteaux peu chers, très bons pour débuter et pour faire un premier achat (50 à 150€ environ)
  • moyenne gamme : des couteaux à prix raisonnables, destinés à des amateurs ou des personnes ayant déjà une bonne affinité avec ces couteaux ou des besoins plus importants (150€ à 300€)
  • haut de gamme : des couteaux à des prix importants, dédiés aux professionnels, ils dureront plusieurs décennies (300€ à 500€)
  • couteaux de maîtres : des couteaux d’exception, avec des coûts à la hauteur de leur qualité et de leur rareté (500€ à plus de 1 000€, pour ce genre de couteaux, il n’y a pas vraiment de fourchette haute)

Ces gammes sont simplement un guide pour vous aider. Elles ne constituent pas une parole divine. Selon les marques et les artisans, les prix pourront varier.

Quelle gamme de prix pour mon couteau japonais

Les couteaux à bas prix

Il existe de plus en plus de couteaux à bas prix, à moins de 50€. Ces couteaux ne sont pas forcément mauvais, mais ils sont souvent très loin des vrais couteaux japonais. Mon premier couteau, par exemple, vient d’une célèbre marque suédoise. Je l’avais payé environ 10€ à l’époque. Il fonctionne bien pour l’utilisation que j’en avais, mais n’a rien de japonais. Sa lame est aiguisée en V comme les couteaux occidentaux et son manche est en plastique avec des rivets. Sa lame est en acier inoxydable, ce qui est rarement le cas des couteaux japonais.

Ce couteau coupe très bien, cependant il n’est pas un couteau japonais. Seule la forme de sa lame, rappelant le Santoku, fait songer aux couteaux japonais.

Couteau japonais bas de gamme

Les couteaux japonais pour les amateurs

Si vous êtes amateur de cuisine ou de couteaux japonais, il vous faudra vous orienter vers des couteaux de moyennes ou de hautes gammes. Des couteaux que vous pourrez garder de longues années et qui vous offriront une très bonne expérience et une qualité de coupe remarquable. Pour en savoir plus sur les différents types de couteaux japonais qu’il existe, lisez notre article.

Les couteaux professionnels

Les couteaux dédiés aux professionnels ont besoin d’être très résistants avec une grande qualité de coupe. Du fait de leur utilisation intensive, il ne faudra pas lésiner sur le prix. Il est préférable de tester ces couteaux pour être sûr du confort du manche et de l’équilibre du couteau.

Les couteaux pour les grands chefs

Les couteaux destinés aux pointures de la grande gastronomie sont généralement réalisés sur commande. Ces chefs de renom, qu’ils soient japonais ou non, veulent le meilleur pour offrir à leurs hôtes, les mets les plus fins. Pour obtenir des couteaux au tranchant et à l’ergonomie parfaits, il faut donc se tourner vers un maître forgeron. Il réalisera un couteau personnalisé pour le chef qui lui commande. Ce couteau aura un tranchant exceptionnel et épousera parfaitement la main de son possesseur.

Couteaux japonais très haut de gamme

Nous avons fait le tour des points importants pour savoir et comprendre quel est le bon prix pour un couteau japonais de qualité. J’espère que cet article vous a aidé. Si c’est le cas, partagez le avec vos amis ou vos proches passionnés de cuisine ou de lames japonaises ! Pour choisir le bon couteau en fonction du plat que vous réalisez, cliquez sur le lien précédent.